Communication NonViolente (CNV) 

« Parler est un besoin, écouter est un art »  Goethe

« Les jugements portés sur autrui sont des expressions détournées de nos propres besoins inassouvis. »

Marshall B. Rosenberg

« Lorsque nous écoutons, nous n’avons besoin ni de connaissances en psychologie, ni de formation en psy-cothérapie. L’important, c’est de savoir être présents aux sentiments et aux besoins spécifiques que ressent un individu ici et maintenant. » 

Marshall B. Rosenberg

Ainsi notre bonheur, notre bien-être ne vient pas de ce que nous possédons, ni de ce que nous faisons mais de comment nous le vivons, de notre relation avec les autres, les activités et les choses.

Thomas d’Ansembourg

La Communication NonViolente (CNV) est un processus de communication, qui ouvre un dialogue sincère, authentique et respectueux. Il nous amène à nous exprimer de façon claire et cohérente, et à écouter l’autre avec une plus grande conscience, une ouverture et une compréhension, dans la qualité de présence et de cœur que nous souhaitons.

La CNV nous aide à nous mettre en lien avec ce qui est vivant en nous et dans les autres, instant par instant ; avec ce que nous ou les autres pourrions faire pour nous rendre la vie plus belle, tout en ayant conscience de ce qui peut faire obstacle à notre façon naturelle de donner et de recevoir. La CNV nous invite à reconsidérer notre façon de nous exprimer, d’écouter et de résoudre les conflits, en plaçant notre conscience sur ce que nous observons, sur ce que nous ressentons, sur ce dont nous avons besoin et sur ce que nous demandons. Le langage de la Communication NonViolente éveille notre capacité à nous montrer empathiques et vrais, on l’appelle parfois « la langue du cœur ».

La CNV est plus qu’un processus ou un langage : c’est une invitation permanente à concentrer notre attention là où nous avons le plus de chances de trouver ce que nous recherchons. Grâce au processus enseigné dans la CNV, il devient possible de développer une attitude susceptible de faciliter le rétablissement d’une relation bienveillante envers nous-même, et envers autrui.

La Communication NonViolente nous invite à être davantage conscients de nos perceptions, à accueillir et gérer nos émotions, à nous relier à nos besoins et nos motivations. Elle permet de « décoder » dans les messages des autres ce qu’ils veulent vraiment dire, derrière des propos ou des comportements qui nous dérangent au premier abord. Sa force est d’apporter de la clarté par rapport à ce que nous vivons, nous voulons et nous disons.

Elle a été mise au point par Marshall B. Rosenberg, docteur en psychologie, élève et collaborateur de Carl Rogers, rédacteur de nombreux livres dont «Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs».

La CNV nous propose une trame pour maintenir le dialogue ouvert dans toutes les situations et découvrir que les solutions aux conflits émergent de la qualité du dialogue et de la sincérité de l’intention. Les grandes lignes en sont :
  • repérer ce qui, dans notre manière de penser et de communiquer, génère de l’opposition ou, au contraire facilite la communication et désamorce les conflits
  • clarifier ce que nous vivons, notamment les enjeux ou besoins, et établir nos priorités parmi eux
  • s’exprimer de manière concise, avec des demandes claires 
  • décoder l’agressivité d’autrui, c’est à dire ne pas la prendre contre soi de manière à garder le dialogue ouvert 
  • écouter et développer une écoute empathique.

  L’intention de la Communication NonViolente est de créer une qualité de relation et d’empathie, avec soi et avec les autres, qui permet de satisfaire les besoins fondamentaux de chacun, de manière harmonieuse et pacifique.