Programme Bien Vivre Ensemble Au Collège

 

Pourquoi ce projet ?

Tout au long de leur scolarité les élèves sont amenés à suivre différents enseignements indispensables pour construire leur avenir professionnel et réussir leur vie en société. Ces programmes d’enseignements officiels reposent sur un socle commun qui s’organise en sept compétences : – 1. la maîtrise de la langue française, – 2. la pratique d’une langue vivante étrangère, – 3. les compétences de base en mathématiques et la culture scientifique et technologique, – 4. la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication, – 5. la culture humaniste, – 6. les compétences sociales et civiques, – 7. l’autonomie et de l’initiative des élèves. L’école étant un des lieux privilégiés de l’apprentissage de la vie sociale, c’est sur ces deux dernières compétences que nous vous proposons d’intervenir dans votre collège afin de vous accompagner dans la mobilisation des élèves à devenir pleinement acteurs du vivre ensemble. En invitant les élèves à découvrir des méthodes de communication non violente et des outils de gestion positive des conflits, ils apprennent à se connaître, posent un regard différent sur leurs relations avec les autres et construisent petit à petit un mode de dialogue sans violence qui permet d’écouter et de comprendre l’autre tout en s’affirmant et en respectant ses propres valeurs.

En proposant cet atelier aux élèves, votre collège :

1. contribue au développement des compétences sociales des élèves 2. participe activement à la prévention de la violence 3. favorise un meilleur climat entre les personnes (jeunes et adultes) Et tout ceci a pour seul but de mieux vivre ensemble !

Objectifs pédagogiques généraux

L’objectif principal du programme « Bien vivre ensemble au collège » est de consolider les compétences sociales des élèves et améliorer leurs relations interpersonnelles notamment en les amenant à : – découvrir le rôle des émotions et les moyens pour mieux les gérer, – développer l’écoute de l’autre et l’acceptation des différences, – construire une relation positive dans un groupe, – renforcer l’estime de soi et la confiance en soi, – inciter la prise de responsabilité personnelle et citoyenne. Il est à noter que par les différents moyens mis en œuvre lors des rencontres et par le caractère transversal des thématiques développées, les ateliers participent aussi en partie à la réalisation de certains objectifs visés en français et en mathématiques. Les élèves apprennent en effet à s’exprimer correctement et clairement à l’oral, à raisonner, à argumenter et à structurer leur pensée. Ils développent également leurs capacités de raisonnement, d’imagination et d’analyse critique en apprenant à identifier et formuler des questions, à bâtir une argumentation et mettre en forme une solution.

Moyens pédagogiques

Le programme « Bien vivre ensemble au collège », basé sur des méthodes pédagogiques variées (mises en situation, des débats, des jeux de rôle, des temps de réflexion, …), a été spécifiquement élaboré pour les collégiens de manière à ce que chaque participant se sente en sécurité et puisse s’exprimer librement tout en écoutant les autres. Le rôle des animateurs est de créer un climat d’apprentissage favorable à la réflexion et à l’expression autour des attitudes individuelles et de groupe. Grâce à l’ambiance bienveillante, au respect mutuel et au cadre posé ensemble, les jeunes prennent confiance en eux et construisent progressivement les clés d’une meilleure communication. Un projet collectif est proposé au groupe afin de prendre conscience des changements positifs et des projets individuels peuvent également être élaborés en fonction des besoins et des demandes des élèves.

Structure générale du programme

Le programme « Bien vivre ensemble au collège » est construit sur la fondation suivante : «Pour bien vivre au collège, je vais à la rencontre de moi et à la rencontre de l’autre, j’apprends ainsi à mieux communiquer et je peux agir face au conflit » et se décompose donc en 4 thématiques principales : 1. A la rencontre de soi : explorer la palette des sentiments, prendre conscience du rôle de nos émotions lors d’une situation conflictuelle, apprendre à identifier nos besoins sont les bases de la connaissance de soi. Ce sont des éléments essentiels pour la construction de l’estime de soi qui permet d’aller ensuite plus facilement à la rencontre de l’autre. 2. A la rencontre de l’autre : après s’être découvert soi, les élèves vont pouvoir s’affirmer en tant qu’individu unique tout en respectant la valeur de l’autre, en acceptant les spécificités de chacun et en faisant de la pluralité une force. Ils vont expérimenter la notion de respect de soi et respect de l’autre comme élément moteur du vivre ensemble. 3. J’apprends à mieux communiquer : les jeunes vont être sensibilisés à des outils favorisant une communication plus ouverte et plus efficace. Ils expérimenteront des habiletés d’écoute pour mieux comprendre l’autre, ils apprendront à exprimer clairement leurs sentiments, leurs besoins et leurs attentes tout en respectant celles des autres. 4. J’agis face au conflit : les élèves vont apprendre à décrypter les mécanismes du conflit et à comprendre ce qui se joue dans la relation à l’autre. Grâce à cette prise de conscience, ils seront plus à même d’éviter les comportements qui mènent à l’escalade du conflit et seront capables de mobiliser leurs ressources pour mettre en œuvre des solutions qui respectent les deux parties.

Implantation du programme

L’implantation du programme « Bien vivre ensemble au collège » est modulable en fonction de vos besoins, des objectifs que vous voulez atteindre, des ressources internes disponibles et de l’envergure que vous souhaitez donner à votre projet sur le vivre ensemble. Il peut être proposé à un groupe ciblé (un niveau particulier par exemple les 6èmes, tous les représentants de classe, une classe particulière…), il peut être implanté progressivement sur plusieurs années selon les niveaux, ou proposé à l’ensemble des classes dès la première année ou encore toute autre formule qui vous paraît être la plus adéquate à votre situation. Quelques soient les modalités d’implantation que vous choisirez de mettre en œuvre au sein de votre établissement, nous nous permettons de vous indiquer certaines conditions qui favorisent l’implantation d’un tel programme : – Soutien et leadership de la direction – Identification d’une personne-ressource au sein du collège – Continuité dans le temps – Intégration du programme dans le projet éducatif de l’établissement – Collaboration avec les membres du personnel encadrant (enseignants et non-enseignants) – Implication des parents – Confiance en les élèves Une restitution de ce qui aura été fait lors des ateliers par les élèves peut être proposée lors d’une rencontre ouverte à l’ensemble des élèves, aux enseignants et aux parents sous forme d’un théâtre forum ou de débat par exemple (en fin de journée ou un samedi matin).

Les formatrices

Deux formatrices ont réuni leurs compétences et savoir-faire pour élaborer et animer le programme « Bien vivre ensemble au collège ». Elles co-animent les rencontres et accompagnent les élèves tout au long du programme. Marjorie Danna, formatrice en relations humaines, spécialisée en éducation positive et communication familiale, intervenante en milieu scolaire et éducatif. Fondatrice de Com&Cit’ dont l’objectif est de concevoir et d’animer des conférences, formations et ateliers pédagogiques pour accompagner les enfants et tous les acteurs éducatifs (parents, enseignants, professionnels de l’enfance, structures éducatives…) pour qu’ensemble ils deviennent co-créateurs du Vivre Ensemble. Les ambitions de Com&Cit’ : contribuer à l’épanouissement personnel et au bien-être collectif, et favoriser l’éducation à la citoyenneté et à la communication non violente. Tatiana Lecuret, formatrice en communication à l’association capMVE (Communiquer Autrement Pour Mieux Vivre Ensemble). Cette association a pour l’objectif de promouvoir une meilleure communication entre les personnes; de développer la relation à l’autre, notamment la relation parent-enfant, dans la joie et le respect de chacun; de favoriser l’harmonie et le développement humain au sein de la famille.

Démarche

Nous sommes bien sûr à votre disposition pour étudier avec vous les différentes possibilités d’implantation et trouver les modalités qui s’adaptent le mieux à votre projet éducatif. En parallèle à ce programme pour les collégiens et afin de compléter votre projet autour du vivre ensemble et du développement des compétences relationnelles, nous pouvons également mettre en place des sessions de formation en communication adultes-enfants pour les enseignants et personnels volontaires.
Votre contact Cap MVE: Tatiana LECURET Formatrice en Relations Humaines Tél. : 06.44.09.26.59 E-mail: as.capmve@gmail.com